Les nouveaux chercheurs : comment l’IA révolutionne la recherche de nouvelles thérapies

Une avancée historique dans le domaine médical en ce début d’année : des chercheurs de Harvard et du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont annoncé le 20 février derner la découverte d’une nouvelle molécule antibiotique. Avec une capacité potentielle d’actions sur des bactéries jusqu’ici très résistantes aux antibiotiques en usage actuellement.

Méthodologie utilisée : l’apprentissage automatique

Les chercheurs ont indiqué avoir entraîné dans un premier temps une Intelligence Artificielle sur une vaste base de données de près de 2 5000 composés pharmaceutiques et sur leurs effets biologiques. Ces molécules comprenaient à la fois des médicaments chimiques (près de 1 700) mais également des substances naturelles (800 produits).

Une fois cette phase d’apprentissage passée, une base de données de près de 6 000 composés chimiques a été mise à disposition de l’IA, dans l’objectif qu’elle identifie les composés qui potentiellement pourraient avoir une forte action antibactérienne. Après examen / test des composés, l’IA a su identifier l’Halicine comme ayant la réaction antibiotique potentiellement la plus efficace.

L’Halicine retenu par l’IA dans ce processus de recherche, est un médicament en phase de test, dans le traitement du diabète. Pour ses puissantes propriétés antibactériennes, l’IA a su détecter ce composé et le proposer comme nouvel antibiotique.

Peu après ces conclusions, les premiers tests effectués par le MIT sur des souris, a montré des résultats très encourageants en combattant plusieurs souches antibiorésistantes jusqu’ici sans traitement connu. Il a également réussi à venir à bout du virus responsable de la tuberculose.

Mycobacterium tuberculosis – le virus responsable de la tuberculose

De nouveaux espoirs dans le domaine de la recherche pharmaceutique

Cette annonce offre de nouveaux espoirs pour la recherche. Si jusqu’ici les coûts exorbitants de la recherche pharmaceutique fondamentale constituent le principal obstacle au développement de nouvelles thérapies, l’exploitation de méthodes de recherche basées sur des intelligences artificielles permettrait la découverte de nouvelles molécules de manière beaucoup plus rapide et moins chère.

Un très bel exemple de deep learning, prometteur pour la recherche dans le domaine de la lutte contre la biorésistance !

Cette nouvelle application technologique permettrait de palier le recours au « scan aléatoire de molécules », méthode de recherche hasardeuse utilisée encore par les laboratoires, peu fructueuse désormais. Le recours aux intelligences artificielles permet effectivement de faire ce que les équipes de chercheurs ne pouvaient faire jusqu’ici : analyser pour une même problématique des bases de données de très grande ampleur et détecter des corrélations fines et multiples, pour en tirer des conclusions innovantes, sans biais de jugement, sans influence. De façon strictement automatique.

Dans un contexte de résistance croissante des bactéries aux traitements antibiotiques, sur le plan de la santé humaine et animale, l’annonce de la découverte d’un nouveau traitement plus puissant est de bonne augure. Pour rappel, 60% des antibiotiques produits dans le monde sont utilisés dans l’élevage animal. Dans ce domaine, la recherche était de plus en plus dans l’impasse…

Une fois de plus, l’Intelligence Artificielle démontre ses capacités à révolutionner notre environnement, et dans le domaine de la santé, en pleine crise du Covid-19, on ne peut qu’apprécier ce genre de nouvelles prometteuses.

Une question ? Une réaction ? Partagez notre article et contactez-nous 🙂

Note : 5 sur 5.

Publicités

Un commentaire sur “Les nouveaux chercheurs : comment l’IA révolutionne la recherche de nouvelles thérapies

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :